Créer un site internet

Pose longue, sur la quai d’une gare.

Train 1Comme tout photographes je suis en perpétuelle recherche de l’image à figer. Au détour d’une promenade, lors d’un repas entre amis, pendant une séance portrait organisée, mais quel plaisir d’avoir une image en tête et d’aller la chercher. Quand une idée me vient, je la note dans mon petit carnet qui a prit l’habitude de me suivre. Si l’inspiration me manque je n’ai qu’à piocher dans ce bloc note. J’affectionne les petites gares de campagne, isolées, calmes, avec bien souvent une vieille bâtisse. Lors de ma dernière séance « SNCF » j’avais pris soin de noter: 

-longue expo de nuit, train filant sur quai éclairé ». 

Le scénario était posé, il ne restait qu’à trouver le bon moment mais aussi l’envie. Malgré la passion il est parfois difficile de trouver la motivation après le travail, de préparer son matériel, de reprendre la voiture pour aller faire une prise de vue.

Je dépose mon matériel dans le coffre de la voiture, mon trépied accompagné de la télécommande ainsi que mon boitier équipé d’un transtandard (17/50 f2.8). Je ne suis pas arrivé sur les lieux que j’ai déjà cette image en tête. Sera-t-elle comme je l’imagine?

Me voilà en place, je prends un soin particulier au cadrage, j’effectue mes réglages, je branche mon déclencheur, il ne reste plus qu’à attendre l’arrivé d’un train.

Sur le quai en face il y a des lampadaires, j’aimerais qu’ils soient sur la photo malgré le passage du train, il me faudra déclencher avant que celui-ci n’arrive en gare pour qu’ils puissent apparaitre sur l’image.

J’entends le train arriver, je décide de déclencher un peu avant son entrée en gare, dix secondes s’écoulent, encore quelques secondes à attendre et enfin l’image apparaît sur l’écran. Voilà l’image que j’attendais. La première fût la bonne, je peux replier mon matériel et rentrer avec la satisfaction d’avoir fait la photo tel que je l’avais imaginée.

 
×